m

Documents  Serna, Emile | enregistrements trouvés : 6

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 918 SER

"L'auteur nous offre une histoire inédite et originale de la cité, de la préhistoire à nos jours. Les événements historiques qui ont jalonné cette saga sont brossés à grands traits, et illustrés par des contes, légendes et récits mêlant authenticité et fiction. Le récit s'articule autour des grands thèmes de toute création romanesque : amour, jalousie, vengeance, tragédie, folklore et merveilleux.
L'amour est omniprésent, sous toutes ses formes : celui des couples, souvent nés des jeux de l'enfance, dont l'issue peut être tragique après les tumultes et la tendresse de la passion ; celui des mères attendant le retour d'un fils ou appelant la vengeance de Dieu sur l'assassin de l'enfant.
Car les trois religions du Livre traversent toute l'histoire de la ville,
façonnée par des hommes, Juifs, Chrétiens et Musulmans, qui ont
toujours vu l'incessante intervention de l'Au-delà régir leur destinée.
Il reste les dures réalités de l'épopée historique, tantôt sanglante et tragique, tantôt triomphante et glorieuse, une longue marche épique, suite incessante de sièges, de débarquements, de charges de cavalerie, d'assauts contre les remparts. Mais Oran s'est toujours
Il relevée de ses ruines et n'a cessé de faire rayonner son industrie, son commerce et ses écoles de pensée. Elle reste et restera Ouahran el bahia, Oran la radieuse."
"L'auteur nous offre une histoire inédite et originale de la cité, de la préhistoire à nos jours. Les événements historiques qui ont jalonné cette saga sont brossés à grands traits, et illustrés par des contes, légendes et récits mêlant authenticité et fiction. Le récit s'articule autour des grands thèmes de toute création romanesque : amour, jalousie, vengeance, tragédie, folklore et merveilleux.
L'amour est omniprésent, sous toutes ses formes ...

Oran, commune ; Nouvelle

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 846 TER

"J'achève en cet automne plein de soleil un livre qui m'a envahie depuis près de quatre ans. Dans le ciel qui remplit l'espace, en face de mon bureau, passent de gros avions avec la tranquille assurance de notre siècle de science, avec ou sans conscience.
J'ai vécu durant ces quatre années, plus schizophrène que jamais, entre le temps présent, avec ses combats pour la vérité de l'histoire et les mille tracas quotidiens, et ce temps jadis - devrais-je dire naguère ?- où la France entreprenait sans le savoir, une geste pathétique.
Au fil de mes recherches, plongée dans les papiers de mon lointain grand oncle, Pierre François Xavier Sauzède, je rencontrais comme familiers, le Maréchal Clauzel, dont il fut l'ami et le secrétaire, et Bugeaud et Louis-Philippe, Roi des Français, et Abd-elKader et Léon Roche et Amram Darmon ; je contemplais leur écriture ou celle de leurs interprètes ; alors, j'allais revoir et revoir encore les visages de ces hommes sortis de leur légende pour me raconter l'histoire de ma ville avec des tournures parfois surannées, parfois brutales de soldat et les lettres de tendresse familiale ; trésor transmis par mon père et que je n'avais guère exploré. La vie ne fut pas facile mais elle m'a enrichie d'une expérience qui, sans doute, m'a permis de pénétrer les arcanes d'une. aventure particulière, ni semblable à celle d'Alger ni celles de Bône ou de Constantine. Une histoire dynamique, émouvante et drôle parfois que j'espère ne pas avoir trahie.
J'ai le bonheur d'avoir, en mon fils aîné, un passionné d'histoire, navigateur compétent sur Internet et photographe d'archives. Doté d'une bonne plume et d'une mémoire infaillible, il est aussi un critique avisé, sévère... et très organisé. Sans son aide, je n'aurai sans doute pas réussi à donner cohérence à cette aventure que ne soupçonnent ni les " Français de France ", ni les jeunes Algériens ni, hélas ! beaucoup de nos amis " pieds-noirs " puisque telle est notre dénomination.
Petite pierre apportée à l'édifice considérable des ouvrages écrits par beaucoup d'hommes et de femmes depuis 1830 et surtout depuis notre exode de 1962. Certains trouveront des racines lointaines aux événements qu'ils ont vécus, d'autres, sans doute, liront comme un roman l'aventure étrange d'un pays dont, à travers mille tribulations, les habitants, autochtones ou importés, ont fait une nation. Enfant rebelle qui renie son A.D.N. français sans pouvoir s'en détacher.
Puisse cet ouvrage dont le seul mérite est la sincérité, contribuer à une meilleure compréhension. Puissent les hommes d'aujourd'hui aimer un peu les hommes d'hier : Ils croyaient si fort apporter du bonheur."
"J'achève en cet automne plein de soleil un livre qui m'a envahie depuis près de quatre ans. Dans le ciel qui remplit l'espace, en face de mon bureau, passent de gros avions avec la tranquille assurance de notre siècle de science, avec ou sans conscience.
J'ai vécu durant ces quatre années, plus schizophrène que jamais, entre le temps présent, avec ses combats pour la vérité de l'histoire et les mille tracas quotidiens, et ce temps jadis - ...

Clauzel Bertrand, comte (1772-1842) ; Algérie ; Conquête ; Témoignage ; Pieds-noirs

... Lire [+]

0
Z