m

Les dernières parutions  | enregistrements trouvés : 954

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 324 SIM

"Jacques Simon retrace ici l'itinéraire de Messali Hadj, permanent du PCF et secrétaire général de l'Etoile Nord Africaine, qui au congrès anti-impérialiste international de Bruxelles en 1927 s'est prononcé pour la fondation d'une Algérie indépendante. En désaccord avec le PCF, Messali se lie avec la Gauche socialiste, les trotskystes, les syndicalistes révolutionnaires pour mener avec eux tous les combats de la classe ouvrière contre le fascisme, l'impérialisme et l'antisémitisme. Ces mêmes alliés soutiendront ensuite le combat de Messali après 1945 et pendant la guerre d'Algérie. Tous considéraient que Messali avait construit des organisations dont l'idéologie n'était pas marxiste mais plus proche d'une politique prolétarienne authentique." (4ème couv.)
"Jacques Simon retrace ici l'itinéraire de Messali Hadj, permanent du PCF et secrétaire général de l'Etoile Nord Africaine, qui au congrès anti-impérialiste international de Bruxelles en 1927 s'est prononcé pour la fondation d'une Algérie indépendante. En désaccord avec le PCF, Messali se lie avec la Gauche socialiste, les trotskystes, les syndicalistes révolutionnaires pour mener avec eux tous les combats de la classe ouvrière contre le ...

Guerre d'Algérie ; Messali Hadj, Ahmed (1898-1974) ; Parti communiste algérien ; Autonomie et mouvements indépendantistes

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 663 PRE

"liste officielle par commune de tous les viticulteurs possédant au moins un hectare de vigne ayant fait une déclaration de récolte avec une indication de leur nombre d'hectares et du chiffre de leur production pour l'année 1931"

Algérie ; Viticulture ; Oran, département ; Alger, département ; Constantine, département ; Commune ; registre

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 340 EST

Recueil chronologique des lois, ordonnances, décrets, arrêtés, circulaires, etc. formant la législation algérienne en vigueur. Publiés par les soins d'une Commission instituée par le Gouverneur Général de l'Algérie de 1916 à 1938. Suppléments années 1952-1955 et table des concordances des suppléments 1952-1955.

Code ; Loi ; Ordonnance ; Décret ; Arrêté ; Circulaire

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 324 NIC

"• La forme de guerre voulue par la Révolution
LENINE n'annota-t-il pas le "De la guerre" de CLAUSEWITZ de cette formule lapidaire "REVOLUTION = GUERRE".
• Et une révolution dans l'art de la Guerre
ENGELS prophétisa "l'émancipation du Prolétariat créera sa propre technique de lutte".
• Ce livre vous permettra de savoir ce que sont réellement : L'agit-prop - la subversion - l'entrisme.
L'agent d'influence - le compagnon de route.
Le lavage de cerveau - la rééducation politique.
La désinformation - le progressisme.
l'exacerbation des contradictions interne.etc...
• et de comprendre pourquoi et comment,
Le terrorisme est soit volontairement aveugle, soit sélectif.
Les sociétés se disloquent et des états sont brusquement paralysés. etc...
Ainsi que l'écrit Vladimir VOLKOFF dans la préface de cet ouvrage "véritable manuel ... qui devrait être enseigné..."
"forme cette carte et cette boussole sans laquelle aucun officier ne peut faire la guerre".
Il esquisse aussi les parades et les ripostes de l'action contre-révolutionnaire.
C'est pourquoi Vladimir VOLKOFF conclut sa préface :
"Si nous nous laissons encore prendre par surprise après la publication d'un ouvrage tel que le vôtre, nous aurons mérité d'être anéantis"."
"• La forme de guerre voulue par la Révolution
LENINE n'annota-t-il pas le "De la guerre" de CLAUSEWITZ de cette formule lapidaire "REVOLUTION = GUERRE".
• Et une révolution dans l'art de la Guerre
ENGELS prophétisa "l'émancipation du Prolétariat créera sa propre technique de lutte".
• Ce livre vous permettra de savoir ce que sont réellement : L'agit-prop - la subversion - l'entrisme.
L'agent d'influence - le compagnon de route.
Le lavage de ...

Révolution ; Guerre ; Etude

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.5 JAU

"Quel a été l'impact réel de la guerre d'Algérie sur les forces armées françaises ? Opérations militaires, moyens mis en oeuvre, évolution du rôle de l'armée, échecs, victoires et déchirements : tous ces sujets ont déjà inspiré d'innombrables mémoires et témoignages, et ont fait l'objet, principal ou accessoire, de nombreuses études.
Mais au sein même de l'ensemble des forces de l'ordre, chargées de lutter contre la " rébellion ", quelle a été la perception du conflit ? Plus précisément, comment la gendarmerie et l'armée, deux parties complémentaires mais distinctes de cet ensemble, ont-elles vécu ces événements ?
Minutieusement documenté, à partir des archives de la gendarmerie et de l'armée de terre, nourri d'une série d'entretiens avec d'anciens officiers d'Algérie, l'ouvrage s'attache à répondre à ces questions. Il montre comment les missions et la place de la gendarmerie au sein des forces armées, c'est-à-dire essentiellement par rapport à l'armée de terre, changent au cours du conflit en fonction de son intensité, du degré d'intégration de la gendarmerie à l'armée de terre, de leurs moyens respectifs et surtout de l'environnement politique. Ce dernier évolue profondément de l'indécision initiale à l'engagement total contre la " rébellion " de 1956 à 1959 puis à la volonté progressivement exprimée de retrait de 1960 à 1962. Si les circonstances de la lutte contre la " rébellion " rapprochent les deux armes jusqu'en 1959, l'évolution politique du gouvernement à l'égard de l'avenir du territoire se traduit par des tensions entre elles qui mettent en évidence leurs différences de nature et de rôle que les circonstances avaient momentanément occultées."
"Quel a été l'impact réel de la guerre d'Algérie sur les forces armées françaises ? Opérations militaires, moyens mis en oeuvre, évolution du rôle de l'armée, échecs, victoires et déchirements : tous ces sujets ont déjà inspiré d'innombrables mémoires et témoignages, et ont fait l'objet, principal ou accessoire, de nombreuses études.
Mais au sein même de l'ensemble des forces de l'ordre, chargées de lutter contre la " rébellion ", quelle a été ...

Gendarmes ; Guerre d'Algérie ; Etude historique

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 965.5 MAL

"L'auteur a regroupé, par un récit vivant, alerte et précis, le déroulement chronologique de sa conscription, en tout 26 mois, dont 15 en Algérie.
Les parties et les chapitres sont bien identifiés : ceux relatifs à la Petite Kabylie en sont le pilier, et donc, le thème majeur de l'ouvrage.
Les autres rubriques mettent en exergue la volonté de l'auteur de s'exprimer durablement sur sa vie militaire de réserve active puis citoyenne, par son engagement linéaire et durable.
L'habillage a été fouillé, avec le souci de faire cadrer les séquences vécues avec les faits majeurs qui se sont déroulés au même moment.
Le récit de l'ouvrage est épuré et souvent éloquent. Il n'y a pas ici de photos et de documents pour la parade. Il n'y a pas, non plus d'uniformes, portés au quotidien. L'auteur n'avait pour bagage qu'un sac militaire, contenant le strict paquetage de base du soldat en guerre...
Après cinquante années de silence, le sentiment de devoir parler a pris le dessus, pour dire que la guerre d'Algérie a été un drame qui ne s'est pas dilué dans le temps.Vivre à 20 ans une telle expérience à laquelle s'ajoute l'accompagnement responsable, reste indélébile. Y penser encore aujourd'hui, malgré le décalage du temps, est cruel. En réaliser le témoignage se veut un acte de mémoire pour demain.
Le manuscrit qui est un parcours de vie animé, attachant et plein d'émotions, montre une vraie passion pour l'Algérie et pour les harkis dont on n'ignore pas le sort qui leur a été réservé. Devant autant d'intensité et d'authenticité, on ne peut pas rester indifférent..."
"L'auteur a regroupé, par un récit vivant, alerte et précis, le déroulement chronologique de sa conscription, en tout 26 mois, dont 15 en Algérie.
Les parties et les chapitres sont bien identifiés : ceux relatifs à la Petite Kabylie en sont le pilier, et donc, le thème majeur de l'ouvrage.
Les autres rubriques mettent en exergue la volonté de l'auteur de s'exprimer durablement sur sa vie militaire de réserve active puis citoyenne, par son ...

Etude historique ; Guerre d'Algérie ; Témoignage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 843 ALB

"jean Brune et Albert Camus
Deux écrivains pieds-noirs face à la guerre d'Algérie
Jean Brune (1912-1973) a été le condisciple d'Albert Camus (1913-1960) au lycée d'Alger et, comme il le dit " au cours de la vie parfois son ami ".
À comparer les deux écrivains pieds-noirs prestigieux, on découvre des ressemblances surprenantes entre Cette haine qui ressemble à l'amour et La Révolte d'un côté, et Noces, L'Été, L'Hôte et Le Premier Homme de l'autre.
Face au drame de l'Algérie française, leur réaction a
été unanime : ils insistaient sur le " droit des hommes
à ne pas être chassés de leurs souvenirs d'enfance "."
"jean Brune et Albert Camus
Deux écrivains pieds-noirs face à la guerre d'Algérie
Jean Brune (1912-1973) a été le condisciple d'Albert Camus (1913-1960) au lycée d'Alger et, comme il le dit " au cours de la vie parfois son ami ".
À comparer les deux écrivains pieds-noirs prestigieux, on découvre des ressemblances surprenantes entre Cette haine qui ressemble à l'amour et La Révolte d'un côté, et Noces, L'Été, L'Hôte et Le Premier Homme de ...

Algérie ; Ecrivain ; Littérature ; Roman ; Camus Albert (1913-1960) ; Pieds-noirs ; Guerre ; Brune, Jean

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 840 CHA

""Ainsi, mes souvenirs reconstitués ne sont qu'illusion. J'aurai beau m'efforcer de faire vivre l'Algérie de Mamie, la réalité m'échappera toujours. Les traces se sont effacées, gommées par les ans, par la vie sans cesse réinventée. Alger se refuse à moi. Tel un mirage, elle se dérobe quand je crois la tenir. "
Comment peut-on se sentir pied-noir en étant né après l'indépendance de l'Algérie? Tiraillé par cette interrogation, Olivier Chartier part sur les traces de son arrière-grand-père, Amédée Froger, maire de Boufarik assassiné en 1956. De Paris à Boufarik, il va découvrir une réalité différente du mythe érigé par sa famille. Qui était Amédée? Qui l'a tué? Est-ce vraiment le FLN?
À travers ce récit se pose la question de la transmission de la mémoire et, au-delà, la recherche du paradis perdu de l'enfance.
Olivier Chartier est journaliste. Les Ombres de Boufarik est son premier livre."
""Ainsi, mes souvenirs reconstitués ne sont qu'illusion. J'aurai beau m'efforcer de faire vivre l'Algérie de Mamie, la réalité m'échappera toujours. Les traces se sont effacées, gommées par les ans, par la vie sans cesse réinventée. Alger se refuse à moi. Tel un mirage, elle se dérobe quand je crois la tenir. "
Comment peut-on se sentir pied-noir en étant né après l'indépendance de l'Algérie? Tiraillé par cette interrogation, Olivier Chartier ...

Roman historique ; Pieds-noirs ; Témoignage ; Froger, Amédée (1882-1956) ; Intégration ; Rapatriement

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 845 CHA

"À l'issue de la seconde guerre mondiale, d'anciens combattants et autres personnes, déclaraient parfois, faisant allusion à notre génération mon-ante — eux aussi, hélas, ils auront leur guerre...
" Notre guerre " nous l'avons eue, en effet, laquelle a constitué un cas de figure car inclassable dans les catégories de conflits homologués, mais non moins meurtrière.
Une génération de jeunes français a été engagée dans une guerre de huit ans, affectant également les populations, qu'elles soient européenne ou musulmane.
Sur l'analyse générale qui souvent, en a été faite médiatiquement, il y au-rait des choses à redresser non pas par esprit de polémique mais avec le souci de replacer le sujet dans son contexte logistique et humain, au regard de l'Histoire.
C'est ce que l'auteur a souhaité exprimer au travers d'évènements vécus personnellement, côtoyés de près ou enregistrés à chaud par des témoignages, en Algérie puis en Tunisie.
Sous le titre de " Réflexions sur une agonie programmée ", un dernier chapitre tend à dégager un certain éclairage sur le processus qui devait conduire à l'abandon de l'Algérie, à partir des prises de positions et les réac-tions de ceux qui à tous les niveaux : politiques militaires et civils, et dans chaque camp, se sont trouvés confrontés à cette situation dramatique, avec en point d'orgue, les retombées tragiques qui ont suivi le cessez-le-feu du 9 mars 1962."
"À l'issue de la seconde guerre mondiale, d'anciens combattants et autres personnes, déclaraient parfois, faisant allusion à notre génération mon-ante — eux aussi, hélas, ils auront leur guerre...
" Notre guerre " nous l'avons eue, en effet, laquelle a constitué un cas de figure car inclassable dans les catégories de conflits homologués, mais non moins meurtrière.
Une génération de jeunes français a été engagée dans une guerre de huit ans, ...

Récits personnels ; Homme militaire ; Guerre d'Algérie ; Tunisie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 845 NAC

"1943-1961 Une enfance et une adolescence en Tunisie.
Il s'agit de l'enfance et de l'adolescence (heureuses) d'un juif tunisien avant son départ définrtrf pour la France. Le récit sous forme autobiographique est présenté avec émotion et nostalgie, amour et humour.
C'est un récit miroir car de nombreux faits présentés appartiennent à la mémoire collective de toutes les communautés qui vivaient en Tunisie : Juifs tunisiens et livournais, Musulmans, Français, Maltais, Siciliens, Italiens... qui sont tous attachés à ce terroir et continuent d'aimer cette époque.
Au-delà de la présentatron d'un parcours personnel et d'une famille, nous y trouvons : l'histoire des Juifs de Tunisie, des Phénrcrens à l'indépendance ; la description des lieux mythiques : Ariana, Tunis, La goulette ; la rue, les jeux, les coutumes locales ; la langue parlée par les enfants, les adultes et l'hrstorre des mots ; les coutumes et superstition ; la vie religieuse juive, musulmane et chrétrenne ; le système éducatif écoles et lycées (kouttab, école primarre française, école de l'AIU, lycée Alaour, Lycée Carnot ; les mouvements de jeunesse juifs ; la culture française en Tunisie et les conflits culturels ; la vie musicale (malouf, musiques juive, italrenne et occidentale) ; une galerre d'images (60 photos inédites de 1926 à 1960, dont certaines prises par de grands photographes tunisois).
Cette histoire d'un enfant appartenant aux trois cultures (arabe, française, juive) intéressera un vaste public."
"1943-1961 Une enfance et une adolescence en Tunisie.
Il s'agit de l'enfance et de l'adolescence (heureuses) d'un juif tunisien avant son départ définrtrf pour la France. Le récit sous forme autobiographique est présenté avec émotion et nostalgie, amour et humour.
C'est un récit miroir car de nombreux faits présentés appartiennent à la mémoire collective de toutes les communautés qui vivaient en Tunisie : Juifs tunisiens et livournais, ...

Récits personnels ; Tunisie ; Protectorat ; Européen

... Lire [+]

0
Z