m

Documents  Manceron, Gilles | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 920 MAN

Article paru sur le site Internet de Médiapart
Dernière consultation le 12/05/20:
https://blogs.mediapart.fr/gilles-manceron/blog/010718/cet-engagement-de-simone-veil-dont-macron-n-rien-dit-son-aide-discrete-aux-resistants-algeriens

Presse écrite ; Guerre d'Algérie ; FLN ; Condition de la femme ; Prisonniers politiques algériens -- France

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A00406

"Le 17 octobre des algériens suivi de La triple occultation d’un massacre" (4ème couverture).

17 octobre 1961

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 314 BES

"Peu à peu la guerre d’Algérie devient un objet d’histoire abordé à l’école primaire au collège et au lycée Mais la question de la place des harkis ces supplétifs enrôlés aux côtés de l’armée française bien souvent controversée est laissée dans l’ombre en raison des passions qu’elle suscite et des clichés qui perdurent Cet ouvrage a pour but de permettre aux enseignants de l’aborder dans leurs cours grâce aux repères rigoureux proposés au fil des pages La première partie examine de manière synthétique l’état des connaissances historiques sur le sujet en répondant à quatre questions décisives À quel objectif répondait le recrutement des harkis ? Comment explique-t-on cet engagement ? Dans quelle mesure peut-on dire que l’État français les a abandonnés ? Que sait-on de l’ampleur des massacres à l’indépendance de l’Algérie ? Les seconde et troisième parties du livre traitent respectivement de la gestion de la mémoire (lieux littérature cinéma…) et de la façon dont l’Éducation nationale aborde la question des harkis dans les programmes les manuels et les pratiques scolaires en France et en Algérie" (4ème couv.)
"Peu à peu la guerre d’Algérie devient un objet d’histoire abordé à l’école primaire au collège et au lycée Mais la question de la place des harkis ces supplétifs enrôlés aux côtés de l’armée française bien souvent controversée est laissée dans l’ombre en raison des passions qu’elle suscite et des clichés qui perdurent Cet ouvrage a pour but de permettre aux enseignants de l’aborder dans leurs cours grâce aux repères rigoureux proposés au fil ...

Harki ; Mémoire ; Guerre d'Algérie ; Témoignage

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 314 BES

Qui étaient vraiment les harkis ? Mensonge et ignorance s'associent pour faire d'eux des
traîtres à la cause algérienne.

Pour la première fois, un ouvrage récapitule l'histoire des harkis en la replaçant dans celle de la colonisation de l'Algérie. Les harkis étaient des ruraux, confrontés à une guerre où les civils étaient l'objet de toutes les violences. Loin de faire un choix politique contre l'indépendance algérienne, souvent victimes du FLN, ils ont tenté de survivre afin de protéger leur famille. Au lendemain de la guerre, en Algérie, en maints endroits, ils ont été victimes de massacres. Ceux qui sont parvenus en France ont été enfermés dans des camps, subissant des conditions indignes qui relèvent d'une logique coloniale. À partir des années 1970, leurs enfants n'accepteront plus cette humiliation et s'organiseront pour réclamer justice. Leur combat se conjugue aujourd'hui au présent.

Fruit de quatre années de recherche, abondamment illustré, ce livre donne la parole à des universitaires, des acteurs du conflit aux expériences différentes, des femmes et des enfants de harkis. Préfacé par Jean Lacouture, il contribue, enfin, à faire entendre la vérité sur ce drame.
Qui étaient vraiment les harkis ? Mensonge et ignorance s'associent pour faire d'eux des
traîtres à la cause algérienne.

Pour la première fois, un ouvrage récapitule l'histoire des harkis en la replaçant dans celle de la colonisation de l'Algérie. Les harkis étaient des ruraux, confrontés à une guerre où les civils étaient l'objet de toutes les violences. Loin de faire un choix politique contre l'indépendance algérienne, souvent victimes du ...

Harki ; Mémoire ; FLN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 314 BES

"Fatima Besnaci-Lancou, avec pudeur et tendresse, tire la photographie de treize vies blessées de harkis. Ces chibanis, « vieux » sages, nous laissent une page d'une histoire commune où souvent la douloureuse constatation de l'abandon nous renvoie à la responsabilité de nos gouvernants mais aussi à notre responsabilité individuelle.
Ils furent reçus avec leurs familles par la France avec un mépris et une indifférence qui blessent encore la mémoire de tout homme juste. L'auteur explique :« En arrivant en France, la majorité de ces rescapés et leurs familles séjournèrent dans le camp militaire de Rivesaltes dans les Pyrénées-Orientales. Ce camp de "mépris" ressemblait tellement à une prison qu'il allait cristalliser un immense sentiment d'abandon. »
Nous avons maintenant, grâce à ce livre, une mémoire où treize hommes nous narrent leur destin déchiré de « harki », entre honneur et mépris. Nul individu ne peut être sûr de son rôle et de sa place dans la société, à plus forte raison si son avenir n'a pas des racines de vérité sur son passé. Le devenir de ces hommes et de ces femmes rejetés trop souvent par ignorance est une imposture à notre vision de notre république.
Ce livre est une libération de la parole trop longtemps brimée ou tue, une empreinte dans les pages de l'Histoire de France: Ces chibanis pourront dorénavant se construire dans une réalité d'hommes libres et fiers. Ces pages sont leur identité, l'expression de leur vécu, la patrie de leur mémoire, une terre de vérité où leurs enfants pourront grandir et s'épanouir. II appartient à notre patrimoine.
Merci à l'auteur de nous démuseler ces treize vies et libérer cette histoire pour notre patrie."
"Fatima Besnaci-Lancou, avec pudeur et tendresse, tire la photographie de treize vies blessées de harkis. Ces chibanis, « vieux » sages, nous laissent une page d'une histoire commune où souvent la douloureuse constatation de l'abandon nous renvoie à la responsabilité de nos gouvernants mais aussi à notre responsabilité individuelle.
Ils furent reçus avec leurs familles par la France avec un mépris et une indifférence qui blessent encore la ...

Harki ; Témoignage ; Récits personnels ; Mémoire

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

0
Z