m

Documents  République, V° | enregistrements trouvés : 79

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 965.5 FED-b

Tract pour la libérations des prisonnniers liés à la défense de l'Algérie française.

Algérie française ; Nationalisme ; Propagande ; Tract ; Argoud, Antoine (1914 - 2004) ; République, V°

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : VID - 926 GAU

"Résumé La face cachée du rapprochement franco-allemand, de la fin de la Seconde Guerre mondiale à la signature du traité de l'Élysée : diplomatie secrète et services spéciaux en action."

Documentaire ; Union européenne ; Paix ; Gaulle, Charles de (1890-1970) ; Guerre d'Algérie ; 13 mai 1958 ; République, V° ; 1945-1970

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 324 BUL-b

un "oui" et un "non"

Référendum ; 1958 ; Gaullisme ; Constitution ; République, V°

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 923 ZEL

"-Gaulliste intégral'', Edmond Michelet est connu du grand public pour sa foi chrétienne, son engagement dans la Résistance dès juin 1940 et sa conduite admirable de déporté à Dachau.
Ministre de la Justice de 1959 à 1961, il réprime pourtant avec zèle d'abord les partisans du FLN puis ceux de l'Algérie française, signant même l'ordonnance rétablissant la peine de mort en matière politique abolie depuis 1848.
Par delà les clichés, Bernard Zeller éclaire ici les différentes facettes d'une personnalité complexe, il en explore la vie et les responsabilités d'homme public jusqu'à sa disparition en 1970 alors qu'il est chargé des Affaires culturelles.
Edmond Michelet a-t-il réellement vécu héroïquement les vertus chrétiennes dans son approche spirituelle, humaine et politique du pouvoir? Quelle fut sa position de ministre catholique face aux exigences de l'encyclique Hum anae Vitae?
L'opportunité du transfert à Rome des résultats de l'enquête canonique pour la cause de béatification d'Edmond Michelet ouverte en 2006 par l'évêque de Tulle résistera-t-elle à l'examen de ces pages ?
Polytechnicien, ingénieur de l'Armement, Bernard Zeller a fait toute sa carrière dans les industries de la Défense et de l'Espace. Sa présente étude rigoureuse et documentée bénéficie de l'accès récent aux archives du secrétariat de la Présidence de la République." (4ème couv.)
"-Gaulliste intégral'', Edmond Michelet est connu du grand public pour sa foi chrétienne, son engagement dans la Résistance dès juin 1940 et sa conduite admirable de déporté à Dachau.
Ministre de la Justice de 1959 à 1961, il réprime pourtant avec zèle d'abord les partisans du FLN puis ceux de l'Algérie française, signant même l'ordonnance rétablissant la peine de mort en matière politique abolie depuis 1848.
Par delà les clichés, Bernard Zeller ...

Homme politique ; Biographie ; Déportation ; République, IVe ; République, V° ; Guerre d'Algérie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 923 ZEL

"Edmond Michelet, né le 8 octobre 1899, résistant dès le 17 juin 1940, est déporté au camp de Dachau de septembre 1943 à mai 1945.
Il est ministre des armées de novembre 1945 à décembre 1946 dans les gouvernements dirigés successivement par le général de Gaulle, Félix Gouin et Georges Bidault.
Député M.R.P. puis R.P.F. de la Corrèze de 1946 à 1951, il est sénateur R.P.F. puis républicain-social de la Seine de 1952 à 1958 et milite ardemment pour le retour au pouvoir du général de Gaulle.
Ministre des anciens combattants dans le dernier ministère de la IV` République, dirigé par le général de Gaulle, il est ministre de la Justice de janvier 1959 à août 1961, en plein drame algérien. Au conseil constitutionnel de 1962à 1967, il est élu député du Finistère en mars 1967 et prend le portefeuille de la Fonction publique dans le gouvernement Pompidou constitué le 7 avril 1967.
Réélu député du Finistère en juillet 1968, il soutient la candidature de Georges Pompidou à l'élection présidentielle de juin 1969 et devient ministre d'État chargé des Affaires culturelles dans le cabinet Chaban-Delmas. C'est dans ces fonctions qu'il décède le 9 octobre 1970.
La cause de béatification d'Edmond Michelet a été introduite dans le diocèse de Tulle en raison de son comportement admirable à Dachau.
Quel homme public Edmond Michelet a-t-il été après la seconde guerre mondiale ? C'est à cette question qui en soulève de nombreuses autres que tente de répondre ce petit livre.


Sixième enfant et deuxième fils du général André Zeller condamné en mai 1961à 15 ans de détention criminelle pour sa participation au coup d'Alger du 22 avril 1961, Bernard Zeller a effectué l'essentiel de ses études au Prytanée National Militaire de La Flèche durant les années de détention de son père à la prison de Tulle.
Polytechnicien, ingénieur en chefde l'Armement (Re), père de trois enfants, il est actuellement dirigeant d'une entreprise industrielle."
"Edmond Michelet, né le 8 octobre 1899, résistant dès le 17 juin 1940, est déporté au camp de Dachau de septembre 1943 à mai 1945.
Il est ministre des armées de novembre 1945 à décembre 1946 dans les gouvernements dirigés successivement par le général de Gaulle, Félix Gouin et Georges Bidault.
Député M.R.P. puis R.P.F. de la Corrèze de 1946 à 1951, il est sénateur R.P.F. puis républicain-social de la Seine de 1952 à 1958 et milite ardemment pour ...

Homme politique ; Biographie ; Déportation ; République, IVe ; République, V° ; Guerre d'Algérie ; Archives Monneret

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 845 FON

"Pourquoi de Gaulle, quasi-inconnu avant la guerre, cristallise-t-il le refus de la défaite dès juin 1940 ? La réponse appartient à une poignée d'hommes et de femmes qui, dès les premières semaines de l'Occupation, le rejoignent à Londres ou s'organisent sur place contre l'occupant. Ils témoignent ici, certains pour la première fois, sur leur combat sous ses ordres. Leurs récits forment un étonnant kaléidoscope où toutes les sensibilités sont représentées.
Choc de la première rencontre en tête-à-tête avec de Gaulle, circonstances rocambolesques des premiers engagements, organisation de la Résistance intérieure et extérieure, heurts avec les alliés anglais et américains, et enfin la Libération et le rétablissement d'une autorité légitime: tous ces aspects sont évoqués de manière tantôt convergente, tantôt contradictoire, mais toujours avec franchise.
Progressivement se dessine le portrait de l'homme de Gaulle, son charisme, sa détermination, son apparent désintérêt pour le danger couru par lui ou par les résistants... Les séquences dramatiques ou poignantes alternent avec des moments absurdes ou cocasses, mais toujours révélateurs du mythe naissant. Une contribution précieuse et vivante à l'histoire du XXe siècle."
"Pourquoi de Gaulle, quasi-inconnu avant la guerre, cristallise-t-il le refus de la défaite dès juin 1940 ? La réponse appartient à une poignée d'hommes et de femmes qui, dès les premières semaines de l'Occupation, le rejoignent à Londres ou s'organisent sur place contre l'occupant. Ils témoignent ici, certains pour la première fois, sur leur combat sous ses ordres. Leurs récits forment un étonnant kaléidoscope où toutes les sensibilités sont ...

Gaulle, Charles de (1890-1970) ; Enquête ; Témoignage ; Histoire ; 20e siècle ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; République, V°

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 845 GRI

"Gaulliste indépendant, Alain Griotteray l'a toujours été : en novembre 1940 lorsqu'il défile à l'Arc de Triomphe, ou lorsque, plus jeune chef de réseau de la Résistance, il fonde avec quelques camarades «son» réseau, Orion. Plus tard encore, quand il choisit de ne jamais renier la cause d'une Algérie mêlée au destin français.
Cette liberté, parfois chèrement payée, il la défend dans l'engagement politique qui le conduisit à devenir parlementaire. Une même Liberté et un même engagement qui se retrouvent sous sa plume dans ses livres et ses éditoriaux du Figaro Magazine.
Aujourd'hui, Alain Griotteray reprend le flambeau du gaullisme indépendant pour un nouveau combat. Un combat pour l'Histoire. Au travers des visions «hémiplégiques» de la guerre ou de la décolonisation, il met à nu les mécanismes du dédain français. La détestation du passé de notre pays est devenue la manière la plus commune d'éviter de réfléchir. Sauf à réagir, on ne construira pas l'avenir sur un tel rejet, mais on se fabriquer, un vrai déclin. " (4ème couv.)
"Gaulliste indépendant, Alain Griotteray l'a toujours été : en novembre 1940 lorsqu'il défile à l'Arc de Triomphe, ou lorsque, plus jeune chef de réseau de la Résistance, il fonde avec quelques camarades «son» réseau, Orion. Plus tard encore, quand il choisit de ne jamais renier la cause d'une Algérie mêlée au destin français.
Cette liberté, parfois chèrement payée, il la défend dans l'engagement politique qui le conduisit à devenir par...

Témoignage ; République, V° ; Gaullisme ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; Mers El-Kébir

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 301 PER

"Tragique episode de I'histoire de la France contemporaine, la decolonisation est aussi le plus mal connu: ii n'existe pas d'histoire officielle ni de version consensuelle, mais des histoires partielles et partiales qui s'affrontent autour d'enjeux de mémoire. A la Iumière des recherches universitaires récentes et des documents d'archives, ii est aujourd'hui possible de mener un travail scientifique. C'est l'objectif de ce livre.
L'auteur commence par définir les notions de colonisation et de decoIonisation afin de ressusciter les realites multiples de concepts souvent ambigus. Puis ii retrace la formation de l'Empire colonial français depuis le XVIe siècle, avant d'étudier ses caractéristiques économiques et politiques lors de son apogee territorial entre 1919 et 1939. Vient enfin la succession des conflits qui en moins d'un quart de siècle ont disloque cet Empire: les chocs de la Seconde Guerre mondiale, les tentatives pour constituer une Union française, la guerre d'lndochine, les troubles en Afrique du Nord et la guerre d'Algérie, revolution moins tumultueuse de l'Afrique noire.
Sur tous ces points, l'auteur restitue la trame des faits et éclaire le lecteur avec neutralité, en apportant des réponses précises aux questions soulevées par le processus de décolonisation. De nombreux textes permettent de restituer, pour chaque période, les rapports de force et les prises de positions.
Les étudiants en Histoire et tous ceux qui désirent mieux cerner cette question difficile trouveront la un remarquable travail de syntheses."
(4e de couv.)
"Tragique episode de I'histoire de la France contemporaine, la decolonisation est aussi le plus mal connu: ii n'existe pas d'histoire officielle ni de version consensuelle, mais des histoires partielles et partiales qui s'affrontent autour d'enjeux de mémoire. A la Iumière des recherches universitaires récentes et des documents d'archives, ii est aujourd'hui possible de mener un travail scientifique. C'est l'objectif de ce livre.
L'auteur ...

Empire colonial ; Décolonisation ; Seconde Guerre mondiale 1939-1945 ; République, IVe ; Guerre d'Indochine ; Protectorat ; République, V°

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

République, V° [79]

L'Echo d'Oran [36]

Guerre d'Algérie [19]

Gaulle, Charles de (1890-1970) [16]

Gaullisme [11]

Algérie française [9]

Politique et gouvernement [6]

Référendum [5]

Semaine des Barricades - 1960 [5]

Histoire [4]

Parti politique [4]

Polémique [4]

Putsch des généraux [4]

Quotidien [4]

Accords d'Evian [3]

Biographie [3]

OAS [3]

République, IVe [3]

Seconde Guerre mondiale 1939-1945 [3]

13 mai 1958 [2]

Déportation [2]

Elections législatives [2]

Histoire politique [2]

Homme politique [2]

La Dépêche Quotidienne d'Algérie [2]

Littérature [2]

Mémoire [2]

Politique [2]

Rapatriement [2]

Soustelle, Jacques [2]

Témoignage [2]

1945-1970 [1]

1958 [1]

1962 [1]

20e siècle [1]

Algérie [1]

Appelés [1]

Archives Monneret [1]

Argoud, Antoine (1914 - 2004) [1]

Art [1]

Association [1]

Barbouze [1]

Bigeard, Marcel [1]

Censure [1]

Colonialisme [1]

Comité de Salut Public [1]

Conférence [1]

Constitution [1]

Décolonisation [1]

Delouvrier, Paul [1]

Démographie [1]

Dernière Heure [1]

Discours [1]

Documentaire [1]

Empire colonial [1]

Enquête [1]

France [1]

Guerre d'Indochine [1]

Indemnisation [1]

Industrialisation [1]

Journal [1]

Le journal d'Alger [1]

Liberté [1]

Maroc [1]

Mers El-Kébir [1]

Nationalisme [1]

Paix [1]

Pétrole [1]

Pieds-noirs [1]

Plan de Constantine [1]

Procès [1]

Programme [1]

Propagande [1]

Protectorat [1]

Relations internationales [1]

Revue [1]

Satire [1]

Spectacle [1]

Tizi-Ouzou, arrondissement [1]

Tract [1]

Tunisie [1]

Union européenne [1]

Viticulture [1]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z