m
     
Monographie

H 1 Historiquement correct : pour en finir avec le passé unique

Sévillia, Jean

Perrin

2003

2-262-01772-7

846 SEV

Histoire ; Polémique ; Courant de pensée ; Etude historique

"Appliqué à l'histoire, le politiquement correct s'appelle l'historiquement correct. Analysant le monde d'hier d'après les critères de notre époque, l'historiquement correct traque l'obscurantisme, l'impérialisme, le colonialisme, le racisme, le fascisme ou le sexisme à travers les siècles. Que ces mots n'aient pas de sens hors d'un contexte précis, l'historiquement correct s'en moque: son but n'est pas de comprendre le passé, mais d'en fournir une version conforme à la philosophie dominante.
A l'école, à la télévision ou au café du Commerce, l'historiquement correct règne en maître, proposant une histoire tronquée, falsifiée, manipulée.
Les croisades, les cathares, l'Inquisition, les guerres de Religion, la Révolution, la Commune, l'affaire Dreyfus, le fascisme et I'antifascisme, la Résistance et la Collaboration, l'affaire Pie XII, la décolonisation, la guerre d'Algérie... Ce livre étudie dix-huit points chauds de l'histoire française et européenne. Pour chacun d'eux, les conclusions les plus récentes des chercheurs remettent en cause les préjugés, les idées reçues et les mensonges concernant notre passé.
Contre l'historiquement correct, les historiens authentiques nous permettent donc de regarder notre propre histoire en face, et nous réapprennent à l'aimer.
J.S.
Journaliste et critique littéraire, Jean Sévillia est rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine. Ses deux précédents livres, Zita, impératrice courage (Perrin, 1997) et Le Terrorisme intellectuel (Perrin, 2000), ont rencontré un vaste public."(4ème de couverture)

Numéro d'inventaire : 44965

Niveau d'autorisation : Public

Tables des Matières : Avant-propos 11
1. La féodalité 17
Le Moyen Âge redécouvert, 18. — L'ordre féodal : un état transitoire, 24. — La France, oeuvre de l'État capétien, 30.

2. Les croisades 34
Une riposte à l'expansion militaire de l'islam, 36. — La première croisade : un élan de foi, 39. — Les huit croisades : le bon grain et l'ivraie, 43. — Une intolérance partagée, 45.

3. Les cathares et l'Inquisition médiévale 50
Les cathares : une secte dangereuse, 52. — L'hérésie : mal social, mal religieux, 54. — La croisade contre les Albigeois : tout sauf un conflit Nord-Sud, 57. — L'Inquisition : une justice approuvée par l'opinion, 60.

4. L'Espagne des Rois Catholiques 69
L'Inquisition d'Espagne, une histoire... espagnole, 70. —Les inquisiteurs : des juges équitables, 75. — Les Rois Catholiques ne sont pas antisémites, 79. — Al-Andalus, le mythe de la tolérance musulmane, 83. — La légende noire de l'Amérique espagnole, 88.

5. Les guerres de Religion 98
De Luther à Calvin, la rupture avec Rome, 100. — La France ruinée par huit guerres de Religion, 105. — Huguenots et ligueurs : les partis contre la France, 112. — L'édit de Nantes : coexister dans l'intolérance, 117. — La révocation de l'édit de Nantes, fin de l'exception française, 121. — L'intolérance des pays protestants, 128.

6. L'Ancien Régime 133
La monarchie capétienne, un pouvoir modéré, 134. - Servir l'État : un mécanisme d'ascension sociale, 140. - Quand les privilégiés font échouer la révolution royale, 147.

7. Les Lumières et la tolérance 155
L'Encyclopédie: une révolution intellectuelle, 156. -La tolérance des philosophes est sélective, 160. - Le racisme des Lumières, 165. - Protestants et juifs, le pragmatisme royal, 168.

8. La Révolution et la Terreur 176
1789-1799, une décennie de violence, 177. - 1789 : débuts de la politique antireligieuse, 181. - 1792 : la Révolution déclare la guerre à l'Europe, 184. - La surenchère des factions révolutionnaires, 188. - La Terreur à l'ordre du jour, 192. - Régénérer l'humanité, un projet totalitaire, 196.

9. La Commune de 1871 202
Droit de vote ou barricades, 202. - 1870: guerre et paix, 207. - La Commune : les enragés au pouvoir, 214.

10. Catholiques et ouvriers 225
La révolte des canuts, une légende à revoir, 225. - Le syndicalisme sans la révolution, 228. - Quand la France découvre la misère ouvrière, 230. - Le mythe de la collusion entre l'Église et la bourgeoisie, 236. - La charité, une démarche nécessaire mais non suffisante, 239. -Léon XIII, avocat des ouvriers, 242. - L'oeuvre législative des catholiques sociaux, 244.

11. L'abolition de l'esclavage 247
La traite des Noirs, une entreprise européenne, 248. -Abolir l'esclavage, de la Restauration à la He République, 253. - L'esclavage, une tradition africaine et musulmane, 258.

12. 1900 : antisémites, antimilitaristes et anticléricaux 263,-Le capitaine Dreyfus aurait pu être antidreyfusard, 264 - L'antisémitisme n'explique pas l'affaire Dreyfus, 268. -L'Affaire, tremplin du radicalisme, 273. - L'antimilitarisme, maladie infantile du dreyfusisme, 276. - L'anticléricalisme, ciment du parti républicain, 281.

13. Le pacifisme de l'entre-deux-guerres 291
Face à l'Allemagne, une série de reculs, 292. - Une gauche majoritairement pacifiste, 296. - Une droite majoritaire-ment antiallemande, 301. - 1938, droite et gauche, tous munichois, 303.

14. Fascisme et antifascisme 305
6 février 1934, crise de la République, 306. - Fascisme, nazisme, franquisme, des phénomènes hétérogènes, 308. - Le mythe du fascisme français, 312. - Antisémitisme et xénophobie : à gauche aussi, 316. - L'antifascisme, opération de propagande communiste, 320. - 1939, l'alliance Hitler-Staline, 323.

15. Résistance et Collaboration 328
Le traumatisme de la défaite, 334. - Vichy n'est pas un
bloc, 338. - La tragédie juive : qui est responsable ?, 344.
-De Gaulle : de la révolte à la victoire, 352. - Contre les Allemands, des hommes de tous les camps, 354. -Vérités et légendes de la Résistance, 358. - Résistants de droite et collaborateurs de gauche, 362.

16. L'affaire Pie XII 370
Le cardinal Eugenio Pacelli, un prélat antinazi, 372. -
Pour Pie XII, Hitler est plus dangereux que Staline, 378.
-Des dizaines de milliers de Juifs sauvés par Pie XII, 380. La campagne contre Pie XII, une querelle posthume, 389.

17. La décolonisation 394
La colonisation, une idée républicaine, 396. - Le pillage des colonies par la France, un mythe, 400.

18. La guerre d'Algérie 406
L'Algérie, création française, 407. - Une guerre gagnée en Algérie, 411. - La terreur, stratégie du FLN, 415. - Une guerre perdue à Paris, 421. - Pieds-noirs et harkis : les tragédies de l'après-19 mars, 424. - L'Algérie et la France, mémoires croisées, 431.

Conclusion 435
Remerciements 439
Index 441

Langue : Français

Lieu d'édition : Paris

Description matérielle : 455 p.: 22,5 cm.

Origine : Don

Localisation : Silo 4


Exemplaires

Nbre d'exemplaires : 1
Cote Code barre Commentaire
1 [disponible]
0
Z